Retour

Une centrale solaire participative sur le toit du Stade de Genève

Stade de Genève vu du ciel
03 avril 2019

La Fondation du Stade de Genève et SIG construisent une centrale solaire sur le toit du stade. Ce dernier consommera 30% de l’électricité produite.
Les 70% seront commercialisés sous une forme participative. SIG relance l’opération « Mon m2 solaire » pour permettre aux Genevoises et Genevois de souscrire une part de cette centrale photovoltaïque. C’est la deuxième centrale participative construite par SIG. La première, celle de la salle omnisports de l’école du Petit-Lancy, a suscité l’enthousiasme du public. Toutes les parts ont été vendues en 10 jours.


Le toit du Stade de Genève offre une surface de grande envergure. Ce n’est pas moins de 5000 m2 de panneaux photovoltaïques qui seront installés. Ils produiront 1,1 GWh d’électricité, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 367 ménages genevois. La centrale solaire du Stade de Genève sera construite durant l’été et mise en service en septembre.

Le stade consommera 30% de la production d’électricité, les 70% restant seront commercialisés sous forme participative au travers de l’opération « Mon m2 solaire ». Chaque part coûte 330 francs et permet d’acquérir 100 kWh d’électricité par an, pendant 20 ans. Il est possible de souscrire une ou plusieurs parts. Au total, 5'400 parts sont mises en vente.

Cette formule permet aux personnes intéressées de contribuer à produire de l’énergie renouvelable et non polluante, au centre de Genève. « Il ne suffit pas de parler de la transition énergétique, il faut agir, » souligne Christian Brunier, Directeur général de SIG. « Prendre une part dans une centrale solaire est un excellent moyen d’action pour celles et ceux qui ne pourront jamais poser des panneaux solaires au-dessus de leur logement. »

La construction de la centrale intervient en même temps qu’un grand programme de rénovation du Stade de Genève. De nouveaux bancs de joueurs ont été installés et le WIFI renforcé. Les coursives du Stade seront repeintes, les buvettes et les loges seront rénovées. Par ailleurs, une nouvelle Tribune Presse sera prochainement mise en place. Des travaux de sécurisation liés aux exigences de la Swiss Football League sont en cours (notamment la sécurisation du secteur des visiteurs ainsi que la mise en place de filets anti-jets).

Grâce à cette nouvelle centrale photovoltaïque, le Stade de Genève contribue ainsi à la Stratégie énergétique 2050 plébiscitée par les Genevoises et Genevois. « Le Stade de Genève consommera sa propre production d’énergie solaire. Grâce à ce courant vert, écologique et produit localement, le stade contribuera à réduire la dépendance du Canton de Genève aux énergies fossiles et améliorera la qualité de l’environnement » se réjouit Jean-Marc Guinchard, Président de la Fondation du Stade de Genève (FSG).

Le canton de Genève s’est fixé pour objectif de produire 150 GWh d’électricité d’origine photovoltaïque à l’horizon 2025. La centrale solaire du Stade lui permet de faire un grand pas vers cet objectif.

Grand succès de la centrale participative de Lancy
La centrale photovoltaïque du Stade de Genève est la deuxième centrale au financement participatif, construite par SIG. Les deux centrales sont implantées sur la Ville de Lancy. La première a été construite sur le toit de la salle omnisports de l’école du Petit-Lancy et mise en service le 18 décembre 2018. Sa production est estimée à 0,2 GWh, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’environ 70 ménages genevois.

La Ville de Lancy consomme 55% de la production ; les 45% restant ont été commercialisés avec succès : les 750 parts disponibles ont été vendues en 10 jours.

« Dans le cadre du label Cité de l’énergie, la Ville de Lancy a pour objectif de fournir plus de 10% d’électricité solaire dans les bâtiments administratifs communaux d’ici 2020. Avec quatre installations photovoltaïques à notre actif, nous sommes certains d’atteindre cet objectif » se réjouit Frédéric Renevey, Maire de Lancy et vice-Président de la Fondation du Stade de Genève.

Les autorités communales s’engagent depuis 2015 à réduire la consommation d’énergie et d’eau dans les bâtiments administratifs sur la base de la Stratégie pour le développement durable de la Ville de Lancy.

Plus d’info et souscription : www.sig-monm2solaire.ch

CONTACTS MÉDIAS
Véronique Tanerg, Relations médias SIG
veronique.tanerg@sig-ge.ch - M + 41 79 103 17 68

 

Communiqué de presse
Fichier PDF
Photos
Fichier ZIP