Projet réalisé au Cameroun

Une grande chaîne de solidarité a été déclenchée par l’Opération Carafe. Aux côtés de SIG et de l’association humanitaire H2O-Energies, vous avez contribué par un geste utile à financer la production d’eau potable d’un quartier du Cameroun.

Description

Description
réalisé
homme en train de remplir des gourdes d'eau potable

Le projet :

Association : H2O-Energies


Lieu : Mbouda, Cameroun
Population concernée : centre médical de Banock
Objectif : purifier l'eau d'une "source" impropre à la consommation dans la ville de Mbouda et donner accès à l'eau potable au centre médical de Banock
Soutien SIG : CHF 25'000.- = 5'000 carafes
Dates du projet : 2011 – 2012

enfant camerounais en train de approvisionner en eau potable

L’histoire du projet :

Dans cette ville du Cameroun, les habitants ne disposaient pas d’une arrivée d’eau claire et gratuite pour s’approvisionner. Au contraire, ce qui semblait être une source était en fait le point de sortie d’une rivière qui coulait en amont et s’infiltrait dans les sols avant de rejaillir à cet endroit. Filtrée à travers le sol, l’eau avait un aspect transparent et pur mais en réalité, elle était chargée de bactéries et de virus qui représentaient un réel danger pour la population. En 2012, deux systèmes de désinfection de l’eau par UV ont été installés. Depuis, grâce à cette installation, 2'000 habitants de la ville de Mbouda ainsi que le centre médical de Banock ont accès à l’eau potable chaque jour. 

Grâce à vous

5'000

pictogramme de la carafe eau de Genève

carafes à la vente

CHF 25'000.-

Pictogramme d'une pille de pièce de monnaie

seront reversés pour ce projet

L’association H2O-Energies

L’association H2O-Energies
logoe de l'association H20 énergies

L'association a décidé d’appliquer ses connaissances approfondies et son expérience dans les technologies de l’eau pour contribuer concrètement à résoudre les besoins d’accès à une eau sûre et potable dans le monde.

Depuis 2008, le groupe a développé un équipement de filtration et de désinfection de l’eau. Cet équipement a été testé avec de l’eau prélevée dans l’Arve, une rivière proche de Genève. Son eau est considérée comme « difficile » du fait de sa turbidité élevée (composée de sable, de boue et de particules organiques) et de son niveau de pollution bactérienne et industrielle en provenance des populations vivant en amont.

 

En savoir plus


Logo Facebook

Abonnez-vous à notre page Facebook pour suivre l’actualité des projets soutenus