Retour

SIG leader suisse de la transition énergétique

Chancy Pougny
22 novembre 2018

SIG arrive en tête du classement de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) des fournisseurs d’électricité qui augmentent la part des énergies renouvelables et qui améliorent l’efficacité énergétique. Et cela, pour la troisième fois. SIG se distingue notamment grâce à son électricité 100% renouvelable et à ses investissements dans le programme d’économie d’énergie éco21.

L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) a évalué 20 critères chez 97 fournisseurs d’énergie participant tous sur une base volontaire. Ensemble, ils fournissent 58% de l’électricité vendue en Suisse. SIG a réalisé 90% des objectifs fixés par l’OFEN qui visent à concrétiser la Stratégie énergétique 2050. Cette dernière a pour but de réduire la consommation d’énergie, d’améliorer l’efficacité énergétique et d’assurer la promotion des énergies renouvelables.

SIG améliore sa performance de 4% par rapport au précédent classement, publié en 2016. « Ces bons résultats sont une reconnaissance de notre engagement en faveur de la Stratégie énergétique 2050 et des solutions novatrices proposées par nos équipes, » se réjouit Christian Brunier, Directeur général de SIG.

SIG s’est distinguée dans sa production hydraulique. En certifiant la plupart de ses barrages avec le label Naturemade Star, SIG s’engage encore plus dans la protection des cours d’eau, des rives et dans le respect de la biodiversité. De plus, SIG fournit de l’électricité 100% renouvelable.

Les investissements en faveur des économies d’énergie et de l’amélioration de l’efficience énergétique sont un critère du classement de l’OFEN. En 2017, SIG a investi 9,4 millions dans le programme éco21. En 10 ans, ce dernier a permis d’économiser 155 GWh d’électricité par an, soit l’équivalent de la consommation électrique de 52'000 ménages genevois.

L’OFEN a également publié un classement des fournisseurs de chaleur et de gaz. Les 50 entreprises participantes réalisent 68% des ventes de gaz en Suisse. SIG se classe en huitième position et remplit 69% des critères.

Ce bon résultat de SIG est obtenu grâce à l’intégration d’énergie renouvelable dans les réseaux de chauffage et de refroidissement à distance. Par exemple, GeniLac utilise l’eau du lac Léman pour rafraîchir les bâtiments du centre-ville. Le réseau de chauffage à distance des Vergers, à Meyrin, récupère la chaleur de bâtiments administratifs et hospitaliers pour alimenter une pompe à chaleur qui permet de chauffer des logements.

Les informations récoltées par l’OFEN dans le cadre de ces études comparatives permettent aux entreprises participantes d’identifier des pistes d’améliorations. SIG va mettre l’accent pour progresser dans la production et la distribution de chaleur et de gaz renouvelables.

CONTACT MÉDIAS
Véronique Tanerg, relations publiques, porte-parole
veronique.tanerg@sig-ge.ch
M +41 79 103 17 68

Communiqué de presse
Fichier PDF