Retour

Activités SIG sur le Rhône : rappel des mesures de prudence

28. Juni 2022

Les Services Industriels de Genève (SIG) prennent des mesures pour sensibiliser les baigneurs du Rhône aux risques liés aux activités de SIG sur le fleuve. Le barrage du Seujet, et son rôle de robinet du Léman, provoque parfois des courants forts. La navigation des barges pour le transport des déchets à l’usine des Cheneviers est rendue dangereuse pour les nombreuses embarcations et les baigneurs. C’est pourquoi, SIG a pris certaines mesures et souhaite sensibiliser le public à ce problème.
 

La barge de SIG réalise chaque semaine neuf allers-retours pour acheminer un tiers des poubelles genevoises à l’usine d’incinération et de valorisation des déchets des Cheneviers. Cette navigation est devenue périlleuse avec l’augmentation de la fréquentation du Rhône ces dernières années. A la hauteur du quai de chargement de la jonction, la barge doit effectuer une manœuvre qui occupe une grande partie de la largeur du fleuve et risque d’entrer en collision avec des adeptes de la descente du Rhône. La barge mesure 56 mètres de long et pèse 370 tonnes ! C’est pourquoi, une alarme sonore et un panneau sont installés à la station de pompage de Saint-Jean, celle-ci est actionnée par le pilote de la barge, invitant les baigneurs à s’arrêter. La barge est désormais précédée par un bateau pour ses trajets de l’après-midi afin d’alerter les baigneurs. Enfin, une banderole au quai de chargement de la Jonction et une pancarte au Pont-Butin invitent également les baigneurs à rester sur la droite du fleuve en descendant.
 

Le barrage du Seujet est le robinet du Léman. En plus de l’électricité qu’il fournit au canton, il est soumis à un accord intercantonal. Les vannes doivent être ouvertes en particulier pour réguler le niveau du lac. En été, période de baignade, le débit au Seujet peut varier de 100m3 seconde à 500m3 seconde. Deux mâts lumineux seront installés dans le courant de l’été, l’un au sentier des Saules et l’autre au sentier des Falaises. Ils indiqueront en temps réel la force du courant. Des pancartes de mises en garde ont également été posées sur le barrage du Seujet, où la baignade est strictement interdite, tout comme en aval du Seujet jusqu’au Pont sous Terre.
 

La prévention et l’information sont essentielles pour éviter des accidents liés à la nage dans le Rhône. C’est pourquoi le Canton, la Ville de Genève, le Bureau de Prévention des accidents, le Service d’Incendie et de Secours et la Police de la navigation sont associés aujourd’hui à SIG pour sensibiliser la population aux dangers de la nage dans le Rhône qui, chaque année, a de plus en plus d’adeptes. Par rapport à d’autres sites en Suisse, la nage en eau vive à Genève est particulière compte tenu des fortes variations du courant, de la végétation naturelle des berges et de la navigation de l’imposante barge de SIG. Durant tout l’été et comme chaque année, l’action « Lâche pas ta bouée ! » de l’association la Barje, soutenue par le Canton, la Ville de Genève, SIG et de nombreux autres partenaires, est présente pour informer et prévenir les baigneurs en eau vive des dangers.
 

Enfin, la responsabilisation de chacun et de chacune est un élément clé pour le bon déroulement des activités sur le Rhône. Il va de soi que le respect de la signalétique est primordial et que ce genre d’activité est réservé aux bons nageurs.

Photos : https://media.sig-ge.ch/documents/cp/20220628_activites_SIG_sur_le_rhone_rappel_des_mesures_de_prudence.zip

 

CONTACTS MÉDIAS
Isabelle Dupont Zamperini, Directrice Relations publiques
isabelle.dupont-zamperini@sig-ge.ch
M 079 759 12 08