Approvisionnement énergétique et risque de pénurie

La situation tendue sur les marchés de l’énergie conduit à un risque de pénurie d’électricité et de gaz pour l’hiver 2022 – 2023.
Le Conseil fédéral et les gestionnaires de réseaux, dont SIG, travaillent depuis plusieurs mois sur le problème afin d’anticiper cette situation et de limiter ses impacts. Dans un premier temps, le mieux pour éviter une éventuelle pénurie est d’économiser encore plus l’énergie.

Contexte

Des problèmes logistiques ou des événements lourds de conséquences comme des pandémies ou des guerres peuvent compromettre l’approvisionnement de la Suisse en biens et en services vitaux. La situation géopolitique actuelle en Europe a un impact direct sur la sécurité et l’approvisionnement Suisse en électricité et en gaz, ce qui conduit à anticiper une éventuelle pénurie.
 

Approvisionnement en électricité   Approvisionnement en gaz

Rôles et responsabilités

Selon la Constitution fédérale, il est de la responsabilité du Conseil fédéral de prendre des mesures relatives à une pénurie d’énergie.
La Confédération a donc décidé au niveau national de mesures progressives, applicables grâce à des ordonnances fédérales, pour limiter le risque.

SIG agit sous le contrôle du Conseil fédéral et via des organisations dédiées :
 

  • l’Organisation pour l’approvisionnement en électricité en cas de crise (OSTRAL)
  • l’Organisation d’intervention en cas de crise concernant le gaz (OIC)
     

Dans les deux cas, le rôle de SIG consiste à informer et à accompagner les consommateurs et les consommatrices de l’évolution de la situation et des mesures applicables. En tant que Gestionnaire du réseau, c'est également SIG qui est en charge de réaliser techniquement les mesures ordonnées par Ostral. 

L’Etat de Genève a mis en place une « task force énergie », composée des différents départements de l'Etat, de membres de SIG, des communes et de l'Union des associations patronales genevoises. Ce comité a pour mission d’établir, dans un premier temps, un plan d’action cantonal qui comprend des mesures d'économies d'énergie à court et moyen terme. En cas de pénurie susceptible d'entraîner une dégradation de la sécurité de l'approvisionnement, le dispositif d'organisation en cas de catastrophe et de situation exceptionnelle ORCA-GE serait déclenché. 

Les entreprises et le monde industriel jouent un rôle essentiel en appliquant les mesures dictées par le Conseil fédéral et en réduisant leurs consommations d’électricité et de gaz.

Concrètement, SIG leur recommande de créer ou de mettre à jour un plan de continuité d’activité pour leur permettre de continuer à travailler tout en consommant moins d’énergie.
Le plan de continuité d'activité consiste en un document stratégique qui définit les étapes et actions à prendre en cas de crise et identifie les responsables pour mener ces actions. Cela permet à une organisation d'anticiper sa réaction face à un événement qui viendrait perturber son fonctionnement normal et de disposer d'une stratégie qui permet d’en limiter l’impact. Une fois ce plan défini, il est recommandé de le tester par une mise en situation.

L'élaboration de ce plan peut débuter en se posant les questions suivantes :

 

  • Quelles options existent pour abaisser ma consommation d’électricité et/ou de gaz ?
  • Comment les responsabilités sont-elles organisées au sein de mon entreprise ?

Approvisionnement en électricité

Situation concrète
La Suisse est pour partie dépendante des importations européennes. Or, on constate :
 

  • Une diminution des capacités d’importation européennes
  • Qu’aucun accord n’est signé entre la Suisse et l’Union européenne
  • Des tensions géopolitiques et économiques liées à la guerre en Ukraine
     

En parallèle, plusieurs facteurs interviennent :
 

  • La faible disponibilité du nucléaire français
  • La production hydroélectrique potentiellement plus faible en raison de la sécheresse
     

A l’heure actuelle, l’approvisionnement est garanti pour l’automne 2022 mais un risque existe pour l’hiver 2022-2023, en particulier en cas de grands froids. 
 

Mesures potentielles
Le Conseil fédéral a pensé ses mesures sous la forme de 4 paliers progressifs qui peuvent être déclenchés de manière séparée ou combinée, selon la situation.

1er niveau

Appel à réduire volontairement la consommation
Décision : Délégué à l’approvisionnement économique du pays 
Public concerné : Tous les consommateurs et consommatrices

2ème niveau

Limitation ou interdiction des appareils et installations non essentiels
Décision : Conseil fédéral par voie d’ordonnance fédérale
Activités concernées (exemples) : Publicités lumineuses, escaliers roulants, saunas, etc.

3ème niveau

Obligation de diminuer la consommation (contingentement)
Décision : Conseil fédéral par voie d’ordonnance fédérale
Exécution : OSTRAL
Public concerné : Entreprises consommant plus de 100’000 kWh d’électricité par an

4ème niveau

Coupure générale d’électricité sur une région /quartier pour quelques heures (délestage du réseau)
Décision : Conseil fédéral par voie d’ordonnance fédérale
Exécution : OSTRAL
Public concerné : Tous les consommateurs et consommatrices sauf les services essentiels (hôpitaux, services d’intervention, sécurité, l’approvisionnement en eau potable, le traitement des eaux usées et des déchets,, etc.)

Approvisionnement en gaz

Situation concrète
La Suisse est dépendante des importations et subit les faits suivants :
 

  • Constitution de stocks de gaz dans les pays voisins
  • Achat d'options pour des livraisons supplémentaires de gaz non russe
  • Négociation de conventions bilatérales avec les pays limitrophes pour garantir l'accès à ces réserves

 

A l’heure actuelle, l’approvisionnement est garanti pour l’automne 2022 mais un risque existe pour l’hiver 2022-2023, en particulier en cas de grands froids.
 

Mesures potentielles
Le Conseil fédéral a pensé ses mesures sous la forme de 4 paliers progressifs qui peuvent être déclenchés de manière séparée ou combinée, selon la situation.

1er niveau

Appel à réduire volontairement la consommation
Décision : Délégué à l’approvisionnement économique du pays 
Public concerné : Tous les consommateurs et consommatrices

2ème niveau

Passage du gaz au mazout pour les installations bicombustibles (commutation)
Décision : Chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche par voie d’ordonnance fédérale
Public concerné : Clients professionnels équipés d’installations bicombustibles et clients interruptibles

3ème niveau

Limitation ou interdiction de certaines installations 
Décision : Conseil fédéral par voie d’ordonnance fédérale
Exécution : OIC
Activités concernées (exemples) : Limitation de la température dans les bâtiments publics ou les bureaux

4ème niveau

Obligation de diminuer la consommation (contingentement)
Décision : Conseil fédéral par voie d’ordonnance fédérale
Exécution : OIC
Public concerné : La clientèle dite « non protégée » (entreprises industrielles, immeubles de bureaux, installations de loisirs, entrepôts, écoles, bâtiments administratifs, hôtels et restaurants).

A noter, les niveaux 2, 3 et 4 ne concernent pas les consommateurs dits « protégés par la solidarité », à savoir : le grand public, les habitations individuelles et collectives, les hôpitaux et maisons de soins, les services d’urgence, d’approvisionnement en eau potable et en énergie, de traitement des eaux usées et des déchets, les réseaux de chaleur et le maintien des aiguillages du réseau ferroviaire hors neige et hors gel.

Accompagnement SIG

Depuis plus de 20 ans, SIG a fait le choix de développer les énergies renouvelables locales (solaire, hydraulique et biogaz) et d’accompagner sa clientèle dans la diminution de consommation avec son programme éco21. Cette démarche volontaire a encore plus de sens aujourd’hui, dans un contexte de crise. C’est pourquoi SIG a décidé d’amplifier significativement son engagement auprès de ses clients en revoyant à la hausse ses mesures de soutien depuis le 11 avril 2022.
 

Découvrir les mesures mises en place

Bon à savoir

Pour toute question concernant l’accompagnement SIG en particulier ou l’approvisionnement en énergie en général, contactez votre Chargé∙e Client∙es.

Pour les questions relatives aux économies d’énergie, une infoline a été ouverte par SuisseEnergie au 0800 005 005 ou par e-mail : hotline@bwl.admin.ch.
Enfin, de nombreux conseils sont disponibles sur le site stop-gaspillage.ch.

Questions fréquentes

Pour toute question d'ordre général, la Confédération a mis en ligne une liste de questions / réponses en lien avec le sujet de l'approvisionnement énergétique.

Consulter la FAQ de la Confédération