Retour

SIG accélère ses investissements climatiques grâce à des comptes 2021 solides

07 avril 2022

Des prix de l’énergie qui s’envolent et une crise sanitaire qui perdure. Malgré ce contexte difficile de l’année 2021, SIG a assuré la fourniture des prestations essentielles à la population et aux entreprises genevoises, tout en réalisant les investissements nécessaires à la transition écologique. SIG peut s’appuyer sur une gestion saine de ses finances, alliant une maîtrise des charges et une réduction de son endettement.
 

Les comptes 2021 présentent un chiffre d’affaires brut de 1 milliard de francs, en hausse de 5.4% par rapport à 2020, et des charges d’exploitation de 757 millions de francs, avec des dépenses de personnel contenues. En matière d’approvisionnement énergétique, SIG a pu s’appuyer sur une politique d’achat prudente pour couvrir la majeure partie des besoins de l’année 2021, lui permettant ainsi d’assurer les meilleurs tarifs à ses clients. Toutefois, la très forte envolée des prix du gaz et de l’électricité intervenue en toute fin d’année a gonflé les coûts d’approvisionnement d’environ 50 millions de francs. Le résultat d’exploitation (EBITDA) s’élève à 249 millions de francs, en baisse de 6.7% par rapport à 2020.
 

Le résultat net consolidé s’établit à 7 millions de francs. SIG a notamment subi, à travers sa participation dans EOS Holding, les pertes de la société Alpiq liées à une forte exposition au marché.
 

SIG a versé 74 millions de francs à ses propriétaires que sont l’Etat, la Ville de Genève et les communes genevoises au titre de l’exercice 2021.
 

L’année dernière, SIG a réalisé des investissements pour 216 millions de francs, en ligne avec ses prévisions. Ces dépenses ont été consacrées au renouvellement de ses ouvrages et réseaux de distribution (84 millions), ainsi qu’au nécessaire chantier de la transition énergétique (95 millions), dont 82 millions de francs pour le développement de la thermique renouvelable. Tous ces investissements ont été autofinancés, et la dette nette a été réduite pour la septième année consécutive, atteignant 409 millions de francs.
 

« La solidité financière de l’entreprise lui permet d’envisager avec confiance l’intensification de ses efforts pour répondre à l’urgence climatique », constate Céline Gauderlot, directrice exécutive Finances. SIG va investir 1.5 milliard de francs ces cinq prochaines années, notamment pour les réseaux thermiques écologiques afin de sortir de la dépendance aux énergies fossiles. C’est pourquoi, le Conseil d’Etat autorise l’entreprise à emprunter 500 millions de francs. SIG vient de se voir attribuer le rating A- par l’agence de notation Fedafin.
 

Lien pour les états financiers SIG
Les comptes 2021 de SIG seront soumis au Conseil d’Etat d’ici fin avril.

CONTACT MÉDIAS : Christian Bernet, porte-parole Relations publiques SIG
christian.bernet@sig-ge.ch
M 079 907 38 64

  • Communiqué de presse
    PDF