Le gaz naturel carburant, une énergie qui a de l’avenir

 Comme de nombreux Genevois, optez pour la voiture au gaz naturel carburant (GNC) ! Moins cher, sûr, accessible et surtout plus écologique, ce carburant a plus d’un atout.

 

Un carburant plus écologique


Le GNC génère moins de rejets de CO2 que l’essence ou le diesel, et quasiment pas de particules. Il contient 10% de biogaz, une énergie renouvelable neutre en CO₂. 

Des solutions de mobilité économiques


Le prix du GNC est jusqu’à 30% plus avantageux que celui de l'essence ou du diesel.

 

 

homme tablette

« Les véhicules au GNC sont aussi sûrs que les véhicules classiques : conduisez-les et faites le plein en toute tranquillité ! »

Les avantages du gaz naturel carburant

Avantages du gaz naturel carburant
  • vu

    Plus écologique
    Le GNC génère moins de CO₂ que l’essence ou le diesel, et quasiment pas de particules. Il contient 10% de biogaz, une énergie renouvelable neutre en CO₂

  • vu

    Moins cher
    Le prix du GNC est jusqu’à 30% plus avantageux que celui de l'essence ou du diesel. En Suisse, le prix du litre de gaz naturel carburant peut varier d’un distributeur à l’autre. Sauf à Genève, où le prix est identique dans toutes les stations. Le prix y est actuellement de CHF 1,65/kg ou CHF 1,12/litre équivalent essence.?

  • vu

    Sûr
    Les véhicules au GNC présentent les mêmes standards de qualité et de sécurité que les véhicules traditionnels. 

  • vu

    Disponible
    Grâce à plus de 140 stations, on peut s’approvisionner en GNC partout en Suisse. Il existe 6 stations de remplissage à Genève.

Les véhicules au GNC et les bifuels

Véhicules

La plupart des grands constructeurs européens proposent des véhicules qui roulent au gaz naturel. Il existe aussi des véhicules bicarburants (aussi appelés bifuels ou bivalents), qui fonctionnent à la fois au gaz naturel carburant et à l’essence ou au diesel. 

Consultez la liste des modèles disponibles et le classement des voitures les moins gourmandes et les moins polluantes. 

bon à savoir

 

Bon à savoir


Les solutions de mobilité au gaz naturel sont à découvrir sur www.mobilite-gaz.ch

Des stations partout en Suisse

Stations de remplissage

Les nombreux points de distribution publics de Gaz Naturel Carburant (GNC) présents en Suisse romande (une trentaine) ne peuvent que vous inciter à vous équiper de véhicules au gaz naturel carburant. Il n’y a aucun souci d’approvisionnement !


Carte des stations à Genève 
 

Questions fréquentes

Questions fréquentes

Le gaz naturel carburant respecte-t-il vraiment l'environnement ?

Composé principalement de méthane CH4, le GNC est le carburant le plus propre disponible aujourd’hui sur le marché. Selon l’Office fédéral de l’environnement, les véhicules ou les chaudières qui le brûlent présentent un excellent bilan écologique, bien meilleur que les autres carburants (processus lié à son extraction et à son transport compris). Par kilomètre parcouru, le GNC produit moins d’émissions polluantes que l’essence et le
diesel :
- Jusqu’à 25% de gaz carbonique (CO2) en moins
- Jusqu’à 50% d’oxydes d’azote (Nox) en moins
- Quasiment pas d'émission de particules.
 

Quelle est la différence entre le GNC et le GPL ?

Le GNC (gaz naturel comprimé, aussi appelé gaz naturel carburant) n’a rien à voir avec le GPL (gaz de pétrole liquéfié). Ce sont deux produits différents, aux caractéristiques chimiques distinctes. Le GNC est le « gaz de ville », le même qui chauffe nos maisons ou alimente nos cuisinières. Le GPL est un mélange de propane et de butane en proportions variables.

Le gaz accumulé sous ma voiture peut-il exploser ?

A température normale, le GNC est un gaz. Plus léger que l’air, il s’évapore dans l’atmosphère. Par conséquent, il ne peut pas former de nappe ni s’accumuler sous le véhicule. Par comparaison, l’essence et le diesel sont stockés sous forme liquide et peuvent s’écouler facilement. Quant au GPL, il est conservé sous forme d’un mélange liquide-vapeur, ce qui le rend très volatile et explosif. Le GNC reste toujours gazeux, même lorsqu’il est comprimé à 200 bar dans le réservoir du véhicule. Cette pression est la même que celle des bouteilles de plongée.

Est-ce que le réservoir de la voiture est sûr ?

Les réservoirs et les circuits internes du véhicule sont conçus pour résister à des chocs violents (crash tests, jets de grenades, tirs au fusil, essais feu...) et sont équipés de soupapes de sécurité. En cas d’incendie, le gaz s’évacue de manière contrôlée et brûle.

Que peut-il se passer en cas d’accident ?

Un crash test réalisé en Allemagne sur une Opel Zafira GNC a donné d’excellents résultats. Le réservoir de gaz n’a pas eu la moindre égratignure, malgré un choc frontal à la vitesse de 64km/h. Placée en situation d’incendie, la voiture s’est également bien comportée. Tous les dispositifs de sécurité ont fonctionné, qui ont permis l’évacuation et la combustion contrôlée du gaz.

Quelle est l'autonomie des véhicules bicarburants (ou bifluels, ou bivalents) ?

L'autonomie d'un véhicule fonctionnant au gaz naturel et à l'essence peut atteindre 800 km. Ces véhicules ont en effet une autonomie de 200 à 400 km avec leur réservoir de gaz naturel, autonomie encore accrue grâce au réservoir complémentaire d’essence.