La pompe à chaleur,  une solution de chauffage renouvelable

Ecologique et économique : la pompe à chaleur permet de remplacer sa chaudière en alliant confort thermique, budget et faible impact environnemental.

Une pompe à chaleur, qu’est-ce que c’est ?

La plupart des villas suisses sont équipées de chaudières fonctionnant au mazout ou au gaz, dans les deux cas, des énergies fossiles et polluantes.
 

La pompe à chaleur offre une alternative écologique puisqu’elle ne rejette aucune émission de CO2. Elle se présente souvent sous la forme d’un boîtier adossé au mur extérieur des habitations et raccordé au circuit de chauffage interne. Le principe est simple : capter de l’énergie, sous la forme d’eau ou d’air par exemple et la réchauffer avant de l’injecter dans le système de chauffage et d'eau chaude du logement. La pompe à chaleur permet de remplacer avantageusement les traditionnelles chaudières pour chauffer la maison et produire de l’eau chaude.

Il existe plusieurs types de pompes à chaleur mais les systèmes air-eau ou sol-eau représentent la majorité des installations.

bon à savoir

Bon à savoir

 

La solution PAC air-eau est la plus simple et la moins couteuses à installer. Elle ne nécessite aucun forage et peut s’avérer très silencieuse. Avec son coefficient de performance de 3, la PAC air-eau consomme 1kWh électrique pour produire 3kWh thermique, présentant ainsi un rendement de 300%. En comparaison, une ancienne chaudière fossile ne dépasse pas les 80% de rendement.

  • Rentable
    Subventionnée par l’Office Cantonal de l’Energie (OCEN), la pompe à chaleur offre un meilleur retour sur investissement à terme qu’une chaudière traditionnelle. 

  • Ecologique
    La pompe à chaleur ne consomme pas d’énergie fossile, et ne rejette pas de CO2, elle peut bénéficier du label de qualité PAC système-module.

  • Confortable
    Pas d’odeurs de mazout, peu de bruits, pas de ramonage : la pompe à chaleur permet d'assurer une température stable sans les inconvénients des modes de chauffage traditionnels.

Si votre maison est équipée de panneaux photovoltaïques, utilisez votre énergie solaire pour alimenter votre pompe à chaleur et augmenter votre autonomie énergétique.

Combien ça coûte ?

Les frais d’exploitation annuels d’une pompe à chaleur sont inférieurs à ceux d’une chaudière à mazout, notamment parce qu’aucun approvisionnement régulier n’est à prévoir et que les frais d’entretien sont minimes.

Si l’installation remplace une chaudière à mazout / gaz ou une installation électrique et répond aux critères de qualité du label PAC système-module, l’installation est subventionnée par l’OCEN à environ de 20% de l’investissement (fourchette donnée à titre informatif pour une installation air-eau dans une maison de taille moyenne). C’est l’installateur en charge des travaux qui prend en charge la demande de subvention auprès de l’OCEN.

Enfin, comme tout investissement consacré à l’amélioration énergétique d’une maison, l’installation d’une pompe à chaleur (hors subventions) est entièrement déductible du revenu.

Découvrir la marche à suivre

Comment se déroulent les travaux ?

La durée moyenne des travaux est de 5 à 10 jours.

Plusieurs corps de métiers peuvent être appelés à intervenir pour installer une pompe à chaleur (chauffagiste, électricien, etc.).
Le plus simple consiste donc à signer une offre « clé en main » (ou entreprise générale) afin de déléguer tous les travaux à une seule entreprise pour n’avoir à traiter qu’avec un seul interlocuteur.

 

Une fois l’installation terminée, le fournisseur de la pompe à chaleur vient constater la bonne exécution des travaux et procède à la mise en service de l’installation.


Les paramètres sont vérifiés et consignés dans un protocole de mise en service. Ce document, administrativement important, est notamment nécessaire pour l’obtention du certificat d’installation et l’octroi des subvention cantonales.

Cette date détermine généralement le début des 2 années de garantie. La durée de vie d’une pompe à chaleur est similaire à celle d’une chaudière, soit environ 20 ans.

Comment installer une pompe à chaleur ?

L’essentiel des étapes repose sur l’installateur.

  • Demandez un devis gratuit auprès d’un ou plusieurs installateurs agréés par SIG-éco21.

  • Sélectionnez l’offre qui vous convient. 
     

  • Confiez les démarches administratives à votre installateur qui soumet l’autorisation de construire et la demande de subvention avant de démarrer les travaux. 

  • A l’issue des travaux, l’installateur fait certifier l’installation et achève la demande de subvention que vous percevrez quelques mois plus tard. 

Questions fréquentes

  • Les pompes à chaleur se présentent souvent sous la forme de boîtiers adossés aux murs extérieurs des habitations. Certaines installations peuvent être également composées d'un boîtier interne. 

  • Comme tout investissement consacré à l’amélioration énergétique d’une maison, l’installation d’une pompe à chaleur est entièrement déductible du revenu (hors subventions). 
    Il est à noter que les subventions étant considérées comme un revenu imposable, il convient, pour des raisons fiscales, de toucher la subvention durant l’année de réalisation des investissements.

  • Oui. En cas de rénovation en mi-saison ou durant l’hiver, l’entreprise de chauffage peut assurer le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire moyennant l’installation d’une chaudière d’appoint.

  • Les étapes majeures sont les suivantes : 
    1. Démantèlement et évacuation de l’ancien système de chauffage ;
    2. Création d’une dalle en béton pour poser l’unité extérieure (dans le cadre d’une installation extérieure) ;
    3. Carottage des façades pour le passage de tubes (si nécessaire) ;
    4. Installation de la pompe à chaleur et des équipements de chaufferie ;
    5. Mise à jour du tableau électrique et raccords électriques ;
    6. Mise en service de la nouvelle installation ;
    7. Travaux de finition (peinture, carrelage, …)

  • Pour choisir la meilleure offre, outre le prix, soyez attentif∙ve au coefficient de performance, aux nuisances acoustiques et aux prestations incluses : évacuation de la chaudière et de la cuve, travaux de maçonnerie ou d’électricité, démarches administratives, etc.

  • SIG met à disposition de ses clients à titre informatif une liste d’entreprises « partenaires » qui se sont formées afin de pouvoir mener à bien des projets d’assainissement. Dans ce cadre, SIG contrôle une fois par an le respect des engagements sociaux et fiscaux de ces entreprises. 

    Consulter la liste des chauffagistes agréés SIG-éco21